Modele lettre de licenciement économique avec csp

Dans la mesure du possible avant la date de licenciement proposée, la direction avisera les employés provisoirement sélectionnés pour licenciement. Les employés à risque seront interrogés personnellement, informés de la base de leur sélection provisoire pour licenciement et invités à faire des observations quant à la raison pour laquelle ils ne devraient pas être sélectionnés. En effet, cela permettra au personnel provisoirement retenu de faire appel de la décision prise. Les employés ont le droit d`être accompagnés à cette entrevue par un collègue de travail (représentant de l`Association du personnel ou représentant syndical), s`ils le souhaitent. L`employeur a réduit son nombre de superviseurs de 4 à 3. Il a été jugé qu`il peut encore s`agir d`une «véritable redondance» si les fonctions d`un emploi redondant doivent encore être exécutées, mais qu`elles sont redistribuées à d`autres postes. Les individus auront une période d`essai dans le nouveau poste; la durée de cette période d`essai sera d`un minimum de 4 semaines ou de la période plus longue qui peut être convenue. Pendant la période d`essai, des évaluations seront faites quant à la capacité de l`individu. Si un individu échoue à l`évaluation, ou se sent inapproprié pour le poste, ils seront alors licenciés et, s`il y a droit, recevront le paiement de redondance approprié. Dans la mesure du possible, l`employeur essaiera de redéployer du personnel qui est menacé de licenciement dans d`autres domaines de travail.

Si une vacance existe, on demandera à tous les employés potentiellement redondants s`ils souhaitent être pris en compte pour le poste. Ceux qui souhaitent être examinés seront interrogés par la direction pour établir des exigences individuelles et pour tenir compte de la pertinence de l`employé pour le poste particulier. Les candidats non retenus pourront, s`ils le demandent, obtenir une entrevue avec un gestionnaire compétent qui expliquera pourquoi ils n`ont pas réussi. L`employeur a exigé moins de postes de travail en raison des besoins futurs projetés de l`entreprise. L`employeur a classé ses employés sur la base d`une évaluation des compétences. L`employé a mal noté dans un certain nombre de domaines dans l`évaluation des compétences et a par conséquent été rendu redondant. Il a été jugé que c`était une véritable redondance. La requérante a été licenciée à la suite d`une restructuration de l`entreprise. L`employeur a ensuite attribué toutes les anciennes fonctions du demandeur à un autre employé (le deuxième employé). La plupart des tâches accomplies antérieurement par le deuxième employé ont ensuite été confiées à un troisième employé nouvellement embauché.

L`employeur a soutenu que le fait que le deuxième employé exerce toutes les fonctions antérieures du requérant était conforme à la notion de redistribution et constituait donc une véritable redondance.. Il a été statué qu`il ne s`agissait pas d`un cas où les fonctions d`un requérant étaient réparties entre d`autres employés, car le travail du requérant existait encore après son licenciement, ce n`était pas un cas de véritable licenciement. Si une situation de licenciement survient, l`employeur limitera l`utilisation des sous-traitants et des travailleurs intérimaires, sauf lorsque cela est essentiel. Le personnel employé sur des contrats à durée déterminée peut avoir les mêmes droits que le personnel permanent en fonction des conditions spécifiques de ses contrats et, si tel est le cas, sera traité comme tel. Dans la mesure du possible, après avoir tenu compte des besoins de l`employeur et de la législation actuelle, les sous-traitants et les travailleurs intérimaires seront remplacés par des agents permanents internes. Les bénévoles et/ou les étudiants en expérience professionnelle ne seront pas utilisés pour remplacer le personnel permanent. Lorsque des problèmes à court terme sont subis à la suite d`une chute de la demande, de fermetures forcées ou de toute autre raison qui empêche l`employeur de fournir un travail normal à un ou à la totalité de ses employés, l`employeur peut, après discussion avec le personnel, demander aux employés d`entreprendre fonctions en dehors de leurs descriptions d`emploi tout avertissement disciplinaire au dossier contiendra un délai fixé pour sa durée, par exemple 3, 6 ou 12 mois. Les points seront attribués sur la base d`avertissements formels qui sont en cours au cours des douze mois précédents de l`exercice de licenciement.

This entry was posted in Uncategorised. Bookmark the permalink.